Partagez | 
 

 i hope by the morning i will have grown back ✾ calypso.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

¦ statements : 159
¦ pseudo : spectrum.
¦ faceclaim : ashley benson.
¦ copyright : © hepburns.
¦ activity : personal investigator.
¦ playlist : the weeknd, high for this ■ lana del rey, religion ■ foals, albatross ■ alt-j, hunger of the pine.

GHOST AROUND ▪
âge : twenty-four yo.
mates' book :
availability : all free.

MessageSujet: i hope by the morning i will have grown back ✾ calypso.   Sam 9 Avr - 0:17


▣▣▣
"heavy eyed,
crawling on the roadside
swinging from the street lights."
Il y a quelques mois de ça, une jeune fille brune à petite silhouette avait passé le seuil du cabinet dans lequel je travaillais. Comme beaucoup d'autres de nos clients, elle cherchait des réponses. Des réponses sur cet événement qui avait eu un impact péjoratif tout au long de sa vie ; la mort de ses parents. Ses yeux de dix ans les avait découvert, tous les deux, étendus dans leur salon. De quoi devenir fou quelques années plus tard. A l'époque, il ne m'avait pas été difficile de deviner que c'était une fille débrouillarde, une fille des quartiers. Une fille qui merdait constamment mais qui malgré tout, tenait le coup. Elle n'avait pas beaucoup d'argent mais une envie quasi-revancharde de connaître la vérité. Notre pays l'avait failli. Avait failli sa famille ainsi que l'honneur de ses parents. C'est pourquoi, pour trois fois rien, j'avais accepté d'aider la dénommée Calypso dans ses investigations.
Je ne pouvais pas nier que le processus allait être long. Plus d'une décennie s'était écoulée depuis l'affaire Banks, et peu d'indices avaient été retrouvés sur la scène de crime. De plus, les parents de Caly ne semblaient pas avoir d'ennemis. L'hypothèse la plus probable était celle d'un vol à main armé qui avait mal tourné. Cependant, comment retrouver un meurtrier qui n'avait rien laissé derrière lui il y a douze ans? La jeune fille et moi avions suivies tout un tas de pistes à peine vérifiables avant de nous retrouver face à des impasses, ou bien des non-réponses. J'avais conscience que cela avait dû être terriblement frustrant pour Calypso. Toutefois, je m'étais toujours montrée honnête quant à la difficulté de cette croisade. Ce que nous tentions d'accomplir était quasiment impossible. En contre-partie, tout cela avait eu le mérite de réussir à nous rapprocher.
J'avais justement rendez-vous avec elle dans le quartier de Walnut Hill, non loin de chez moi. Puisqu'elle et moi n'avions pas fait de grande avancée dans notre enquête jusqu'ici, je m'étais décidée à faire marcher mes 'relations' si je puis dire. Il s'avérait que Roy Glennfield, un vieil ami de mon père, avait travaillé sur le meurtre du couple Banks. Malgré quelques hésitations, j'avais été sonné à sa porte pour le questionner. Je ne l'avais pas vu depuis sa fête de retraite il y a quatre ans. Malheureusement, tout ce que j'avais récolté était un sermon pour avoir quitté l'école de police et la même histoire qui était sortie de a bouche de tous les autres flics que j'avais questionné. Clope à la bouche, j'attendais Caly pour lui annoncer amèrement une autre mauvaise nouvelle. « Hey meuf. » m'exclamais-je en la voyant arriver. Peu de formules de politesse entre nous. Notre amitié ne consistait pas à se raconter des histoires de mecs durant une pyjama partie. Nous étions plus du genre "Parlons peu, parlons bien".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

¦ statements : 280
¦ pseudo : dreams' paradise.
¦ faceclaim : alycia debnam-carey.
¦ copyright : burning bridges.
¦ activity : barmaid.
¦ playlist : road trippin' (red hot).

GHOST AROUND ▪
âge : twenty three yo.
mates' book :
availability : free.

MessageSujet: Re: i hope by the morning i will have grown back ✾ calypso.   Mar 12 Avr - 23:39



Douze ans s'étaient écoulés depuis l'assassinat de mes parents, mais je ne perdais pourtant pas espoir de trouver le criminel me les ayant arraché. Je n'avais aucune confiance en la police qui avait rapidement bouclé l'enquête. Voilà pourquoi j'avais décidé de me tourner vers une détective privé. Il faut dire que sans que je ne le veuille réellement cet évènement tragique avait agis sur le reste de ma vie. J'avais commencé ma descente aux enfers en faisant vivre à ma tante, et mon oncle un réel enfer. Ils n'y étaient pour rien, je le savais et pourtant. Tout cela ne m'avais pas empêché de mettre à traîner dans les rues, tomber amoureuse de la mauvaise personne, et surtout vendre de la drogue. J'avais même finis par lâcher les cours après le lycée, me contentant de bosser dans les petits boulots que je trouvais. J'avais d'ailleurs trouvé remarquable que Wendy accepte d'enquêter pour moi alors que je n'avais pas grand chose, et surtout pas les moyens de la payer comme il le faudrait. Certes j'aurais pu utiliser l'argent léguer par mes parents mais je n'avais aucune envie d'y toucher.
Je crois que les longues années écoulées n'allaient très clairement ne pas nous aider dans cette recherche plus que compliqué. Nous avions passé beaucoup de temps toutes les deux à suivre de nombreuses voies, sans pour autant obtenir la moindre réponse exploitable. Nous heurter à des murs à chaque fois, n'était clairement pas évident. Je ne pouvais pas nier avoir toujours ce petit espoir d'avancer vers la bonne réponse lorsque nous suivions une piste, pour au final retourner au point de départ. C'était plus que frustrant, et surtout décevant. Certaines fois, j'avais l'impression que je ne pourrais jamais avoir la vérité sur cette histoire. Et surtout que je ne saurais jamais pourquoi ils ont été assassiné. Et pourquoi je me suis retrouvée sans eux. La seule chose positive dans cette quête du graal, étant notre rapprochement avec Wendy. Certes nous ne nous racontions pas tous les détails de nos vies, ni même d'autres petites broutilles que pouvaient constituer d'autres amitiés, mais pourtant je crois que l'on peut dire que nous étions plus ou moins devenues amies.
Après avoir quitté mon service plus tôt aujourd'hui, je m'étais mis en direction de walnut hill, lieu de notre rendez-vous avec Wendy. Elle était supposé retrouvé quelqu'un qu'elle connaissait travaillant dans la police un peu plus tôt, il faisait apparement parti de ceux ayant travaillé sur le meurtre de mes parents. Je n'avais pas grand espoir de cette rencontre, après tout, ils avaient été incapable d'élucider l'histoire à l'époque. Pourquoi aurait-il une idée maintenant? Mais toutes les pistes sont bonnes à prendre, et je faisais confiance à Wendy a ce sujet. Le lieu du rendez-vous étant pratiquement à l'opposé de mon lieu de travail, je m'y étais rendu en voiture. C'est une fois garé, que je m'étais avancée jusqu'à la jeune femme. « Hey meuf. » Un léger sourire s'était dessinée sur mes lèvres en arrivant à sa hauteur. Sourire qui j'étais sûre ne tarderait pas à se dissiper rapidement. « Hey. » répondis-je à mon tour lorsque je fus à ses côtés. « On s'retrouve encore devant un mur? » la questionnais-je alors, il y avait très peu de formalité entre nous, bien souvent nous nous contentions d'aller droit au but. Et je dois dire que j'avais hâte d'apprendre ce qu'elle avait entendu. Une partie de moi, espérait d'ailleurs que mes préjugés sur la police soit faux, et que ce fameux flic, avait eu une autre idée en tête que celle de ce foutu cambriolage ayant mal tourné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

i hope by the morning i will have grown back ✾ calypso.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
□ smile, or go to jail! :: philly, bitch :: philly occidental :: walnut hill-