Partagez | 
 

 Yes I am but can't you trust someone like me ? [Calypso]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

¦ statements : 47
¦ faceclaim : Matthew Gray Gubler
¦ copyright : Memorail Fox (Bazzart)
¦ activity : Policeman
¦ love interest : Boys or girls, I don't care

MessageSujet: Yes I am but can't you trust someone like me ? [Calypso]   Ven 15 Avr - 20:32

Ever wonder 'bout what he's doing
How it's all turned to lies
Sometimes I think that it's better,
To never ask why

Where there is desire, there is gonna be a flame
Where there is a flame, someone's bound to get burned
But just because it burns, doesn't mean you're gonna die
You gotta get up and try, and try, and try
Gotta get up and try, and try, and try
You gotta get up and try, and try, and try

Sa voix ne ressemblait pas à celle de P!nk, la véritable artiste mais il lui donnait la même dimension. Il commençait à chanter avec ses tripes comme elle le faisait si bien. Cette chanson lui allait bien, il ressentait le vide, la flamme du désespoir en lui parce que l’homme qu’il avait tant aimé n’était plus à ses côtés. Il avait mal et ce à chaque instant de sa vie. Il en chialait lorsqu’il était seul chez lui. Sa musique et sa voix étaient des appels, un vibrant appel. Il aimait chanter, faire de la musique, il y avait bien plus de leçon à en tirer que de simple paroles dites par un flic devant un délinquant. Il donnait toujours tout ce qu’il avait quand il était sur scène.

Léandre continua de chanter quelques chansons avant de descendre de scène après avoir salué le public qui avait daigné l’écouter un minimum. Il avait remis son instrument dans sa protection avant de s’installer au comptoir, laissant ainsi un autre artiste s’installer sur scène. Il sourit à la personne face à lui et dit :

« Salut Calypso, je pourrais avoir un cocktail sans alcool s’il te plaît ? »

Tant qu’à faire, il ne voulait pas finir saoul et vomir partout. Il détestait cela et puis, de toute façon, ce n’était absolument pas son genre même si cela lui était arrivé après … après la disparition d’Ethan. Il détestait dire « mort », c’était encore trop douloureux. Il observa Calypso un moment avant qu’elle ne revienne vers lui pour lui servir son cocktail. Avant, ils discutaient beaucoup elle et lui et il la considérait comme une amie mais depuis presque deux semaines, elle semblait froide, distante et ça ne semblait diriger que vers lui. Il attrapa sa main sans lui faire de mal et demanda doucement :

« Dis Calypso, est-ce que j’ai fait ou dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? »

Il ne lui semblait pas mais parfois ce qui nous paraissait totalement normal pouvait blesser une autre personne que ce soit dans ses valeurs ou par rapport à son histoire. Léandre avait beau être flic, il n’était pas voyant et il n’arrivait pas à savoir pourquoi son amie semblait soudain si distante avec lui. Cela le rendait dingue bien qu’il n’y avait aucune ambiguïté entre eux, c’était une simple mais forte amitié … enfin, de son point de vue à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

¦ statements : 280
¦ pseudo : dreams' paradise.
¦ faceclaim : alycia debnam-carey.
¦ copyright : burning bridges.
¦ activity : barmaid.
¦ playlist : road trippin' (red hot).

GHOST AROUND ▪
âge : twenty three yo.
mates' book :
availability : free.

MessageSujet: Re: Yes I am but can't you trust someone like me ? [Calypso]   Jeu 21 Avr - 13:53



J'avais pris mon service en fin d'après-midi aujourd'hui. Et je devais donc reste jusqu'à la fermeture du bar. Cela ne me dérangeais pas au contraire. D'ailleurs ce soir, des artistes venaient se produire dans le bar, et c'était loin de me déplaire. Puisque les personnes montant sur la scène étaient tous très doué. « Ever wonder 'bout what he's doing. How it's all turned to lies (...) » Je tournais la tête vers la personne entrain de chanter. Léandre. Nous nous étions proche tous les deux, nous nous entendions plutôt bien. Seulement il y a de ça quelques jours maintenant j'étais tombé par hasard sur lui en uniforme de police. Je m'étais confié à lui, je n'avais pas hésité à lui faire comprendre que je n'avais aucune confiance aux forces de l'ordre, et pourtant, il n'avait pas hésité à me mentir. C'est après plusieurs autres chansons qu'il était venu s'installer au bar, comme il le faisait à chaque fois qu'il avait terminé de chanter. Je jetais un oeil au nouvel artiste s'installant pendant que je terminais ma commande, je ne l'avais encore jamais vu ici, mais je me doutais qu'il serait lui aussi sûrement doué. « Salut Calypso, je pourrais avoir un cocktail sans alcool s’il te plaît ? » Je m'étais alors contenté de hocher la tête, avant de partir afin de préparer son cocktail. Une fois le verre prêt, je revenais vers Léandre afin de déposer son verre devant lui.
Je m'apprêtais alors à repartir, quand il attrapa ma main. Moi qui avais pensé l'éviter, histoire de me calmer quand à la nouvelle, et surtout le temps de digérer le fait que Léandre était flic. « Dis Calypso, est-ce que j’ai fait ou dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? » Je fronçais alors les sourcils, et voilà qu'il mettait les pieds dans le plat. Dans un sens je crois que j'aurais préféré qu'il ne le fasse pas, d'ailleurs je ne pus m'empêcher de soupirer. Je posais alors mon regard sur Léandre, je l'avais longtemps considéré comme un ami, et je crois que dans un sens c'était toujours le cas. « Je te donne un indice, ça un rapport avec toi, et tes amis attendant patiemment avant de pouvoir intervenir dans le coin. » rétorquais-je donc avant de m'éloigner une nouvelle fois pour m'occuper d'un nouveau client. J'étais sûre que Léandre comprendrait bien où je voulais en venir, et surtout qu'il comprendrait également que j'avais finis par découvrir la vérité, et appris qu'il faisait parti de la police. Mon client servit et encaissé, je ne pus m'empêcher de retourner faire face à Léandre. « Tu as deviné? » demandais-je alors, tout en posant mes mains sur le bar, tout en posant mon regard sur lui, attendant sa réponse. Et surtout voir ce qu'il pourrait bien dire à ce sujet. Une chose est sûre, il ne pourrait pas mentir, après tout, je l'avais vu de mes propres yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

¦ statements : 47
¦ faceclaim : Matthew Gray Gubler
¦ copyright : Memorail Fox (Bazzart)
¦ activity : Policeman
¦ love interest : Boys or girls, I don't care

MessageSujet: Re: Yes I am but can't you trust someone like me ? [Calypso]   Ven 22 Avr - 15:03

Ce n’était vraiment pas son imagination débordante qui lui avait fait ça, elle semblait bel et bien en colère contre lui, elle ne lui avait rien dit, pas un « salut », pas une petite taquinerie rien. Il n’aimait vraiment pas ça. Pas du tout même. Il avait l’impression de perdre quelqu’un … encore une fois et ça lui mettait le frisson. Il en avait marre. Marre de perdre des gens auquel il tenait et de ne rien pouvoir faire, de se sentir faible alors il avait rassemblé son courage à deux mains et lui avait demandé. La réponse de Calypso arriva sous forme d’une devinette. Elle s’était éloignée avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit. Cette devinette n’était pas bien difficile à décrypter, la seule chose qu’il se demandait c’est : comment est-ce qu’elle avait su ? Il soupira, il savait qu’il aurait dû être franc dès le départ mais il n’avait pas pu, surtout pas après qu’elle lui ait dit qu’elle avait du mal avec les autorités même s’il ne savait pas totalement pourquoi. Il but de son cocktail lançant de temps en temps un regard à Calypso. Il se sentait un peu honteux, il fallait bien le dire. Quand elle est arrivée près de lui, il hocha la tête, ses yeux parlaient plus facilement : il était désolé, honteux et coupable. Mais, comme tout à l’heure, il se décida à parler : « Je suis désolé de ne pas te l’avoir dit. Comment est-ce que tu as su ? » Il la laissa répondre avant d’écouter le chanteur qui avait pris sa place, pas mal pour un petit nouveau. Il releva les yeux vers elle de façon déterminé avant de dire : « Tu sais, si je viens ici ce n’est pas pour avoir des informations, c’est pour mon plaisir personnel. Etre policier … ce n’est pas ma vocation. Chanter, jouer sur scène ça par contre oui. » Il joua avec le bord de son verre, soupirant encore avant de reprendre : « Et si je t’avais dit que j’étais policier, est-ce que tu m’aurais vu pour qui je suis ? Ou est-ce que tu n’aurais vu que le policier, ceux en qui tu n’as pas confiance ? » Car oui, il n’aimait pas être vu comme un simple policier, il y avait aussi le Léandre civil, celui qui était fondu d’Art, l’homme blessé, mutilé par la vie …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

¦ statements : 280
¦ pseudo : dreams' paradise.
¦ faceclaim : alycia debnam-carey.
¦ copyright : burning bridges.
¦ activity : barmaid.
¦ playlist : road trippin' (red hot).

GHOST AROUND ▪
âge : twenty three yo.
mates' book :
availability : free.

MessageSujet: Re: Yes I am but can't you trust someone like me ? [Calypso]   Sam 30 Avr - 13:43



Je savais très bien que je n'abordais pas le meilleur comportement envers Léandre mais c'était plus fort que moi. J'avais du mal a agir comme d'habitude alors que je savais pertinemment qu'il m'a menti. Je me contentais d'agir avec lui, comme avec n'importe lequel de mes autres clients. Comme je m'en doutais, sa réaction ne s'était pas fait attendre. Dans un sens ça pouvait se comprendre, après tout, il devait bien se demander pourquoi j'étais devenue si distante avec lui. Mon énigme lancé, je m'étais de nouveau éloignée de lui, afin de m'occuper d'autres clients qui étaient arrivés. Je savais très bien, qu'il comprendrait très vite où je voulais en venir. J'étais vraiment déçu de sa part, certes il connaissait mon ressenti envers les forces de l'ordre, mais je pensais que tous les deux nous étions proches. Revenant près de lui, je pouvais voir qu'il s'en voulait.  « Je suis désolé de ne pas te l’avoir dit. Comment est-ce que tu as su ? » Ses mots ne tardèrent pas a confirmer mes pensées. « Je passais dans le coin, et je t'ai vu en uniforme. » répondis-je alors simplement. Je n'avais pas eu trop de mal a comprendre en voyant la scène. « Tu sais, si je viens ici ce n’est pas pour avoir des informations, c’est pour mon plaisir personnel. Etre policier … ce n’est pas ma vocation. Chanter, jouer sur scène ça par contre oui. » Je fronçais les sourcils un instant, c'est vrai que à chaque fois qu'il venait ici, il jouait, et puis venait au bar, et nous discutions de tout et de rien tous les deux. « Et si je t’avais dit que j’étais policier, est-ce que tu m’aurais vu pour qui je suis ? Ou est-ce que tu n’aurais vu que le policier, ceux en qui tu n’as pas confiance ? » Léandre marquait un point. Je soupirais un instant. C'est sûr que si dès sa première phrase il m'avait annoncé être flic, nous ne serions probablement pas aussi proche. « Peut-être pas si tu me l'avais dis dès le départ. Mais tu aurais du me le dire. » commençais-je doucement. « Tu sais ce que je pense, et l'avoir découvert comme ça je le prends mal. Je t'apprécie Léandre, et j'aurais pas coupé les ponts avec toi, tout de suite après l'avoir appris. Je sais faire la part des choses. » continuais-je alors, débarrassant quelques verres qui se trouvaient sur le comptoir. « Mais là je me sens trahie, et je me demande sur quoi d'autres tu as pu me mentir. » terminais-je alors, posant mon regard sur lui un instant, avant de finalement jeter un coup d'oeil dans le bar afin de voir si d'autres personnes souhaitaient passer commande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Yes I am but can't you trust someone like me ? [Calypso]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yes I am but can't you trust someone like me ? [Calypso]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
□ smile, or go to jail! :: philly, bitch :: north philly :: the capital bar-