Partagez | 
 

 (connor) bird set free

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité


MessageSujet: (connor) bird set free   Ven 25 Mar - 22:24


connor hawkins
I had a one-way ticket to a place where all the demons go

NOM COMPLET ▪ Hawkins. Pas d'héritage, pas de patrimoine, pas d'histoire particulière. Pour toi c'est juste un nom de famille. Tu t'appelles Hawkins mais ça aurait très bien pu être Collins ou Smith. Tu t'en fous, c'est juste quelques lettres qui remplissent une ligne sur ton passeport. Rien de plus. Finn Connor. Dans ses moments de lucidité, ta mère t'appelait Finn. Un prénom qu'elle affectionnait particulièrement. Tu as tout de suite changé pour qu'on t'appelle Connor. Tu ne veux être relié d'aucune façon à ta mère. Cette femme t'a uniquement donné la vie, elle ne représente rien pour toi. Seulement un utérus qui t'a hébergé pendant neuf fois.  ÂGE ▪ Vingt-quatre ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ▪ Né un sept août sous le signe du lion, les astres disent de toi que tu es téméraire, colérique et autoritaire. Tu es né à l'arrière d'une voiture miteuse. Tu n'as jamais cherché à comprendre les circonstances exactes. Dès les premières minutes de ta vie, tu étais destiné à avoir une vie merdique. NATIONALITÉ ET ORIGINE(S) ▪ Aux dernières nouvelles, tu es américain mais bon avec le peu d'informations que tu as de tes parents, rien n'est sûr.  JOB Un coup livreur de pizza, un autre serveur. Tu es multifacettes. Tu t'adaptes, tu trouves un boulot quand tes poches sont vides et surtout quand tu as besoin d'acheter un paquet de clopes. Tu n'es pas fiable comme mec. Tu gardes un boulot environ deux mois avant de te faire virer. STATUT CIVIL ▪ Tu ne t'attaches pas, tu n'es jamais tombé amoureux. Tu as trop peur de tes réactions si tu laisses ton coeur décidé. Célibataire. SITUATION FINANCIÈRE ▪ $ Pauvre. Très pauvre. Tu vis d'alcool, de sexe et d'eau fraiche. C'est suffisant. TRAITS DE CARACTÈRE ▪ colérique. possessif. impulsif. têtu. sportif. violent. solitaire. vulgaire. indépendant. je m'en foutiste. défaitiste. fainéant. suicidaire. égoïste. agité. stressé. bordélique. agressif. désobéissant. insupportable. imprévisible. franc. râleur. menteur. discret. GROUPE ▪ I fuck the law. AVATAR ▪ louis fucking perfect tomlinson

01. tu aimes lire, tu as toujours un bouquin à côté de ton lit. ça te détend et te calme. 02. tu portes tout le temps des bonnets peu importe la saison. 03. tu fumes et te drogues à outrance. 04. tu te nourris exclusivement de kebab, pizza et fast food. 05. tu as perdu trois fois ton permis de conduire. actuellement tu conduis sans permis car tu n'as pas que ça à faire de payer pour le repasser. 06. à cause de ta maladie, tu as une dizaine de médocs à prendre chaque jour mais tu les prends seulement quand tu n'as pas la flemme. 07. tu as été le toy boy d'une vieille riche pendant près d'un an dans l'unique but d'être sur son testament mais elle mettait trop longtemps à mourir alors tu as dégagé. 08. tu aimes voyager, voir le monde, découvrir de nouvelles cultures. et c'est encore mieux quand voyage rime avec course poursuite, vol et bouffe périmée. 09. tu n'as pas eu de nouvelles de tes soeurs depuis près de deux ans. 10. tu refuses de parler de ta maladie à qui que ce soit. c'est ton vilain secret que tu emmèneras dans ta tombe. 11. ta garde-robe se limite à deux jeans, dix joggings et trois paires de vans. plus facile de semer des flics en jogging qu'en jean. 12. tu as une vingtaine de tatouages principalement sur les bras et le torse. la plupart sont les conséquences d'un cocktail molotof : alcool, drogue et décisions débiles. 13. tu vas courir tous les jours pendant au moins une heure. c'est la seule chose que recommande ton médecin que tu fais sans râler. 14. ton gros mot préféré est putain. 15. tu es un adepte des jeux illégaux surtout quand il y a de l'argent en jeu. 16. tu n'as pas de carte de crédit ni de compte en banque. le seul argent que tu as se trouve dans ton portefeuilles, en liquide. 17. tu as un vieux téléphone portable que tu traines depuis près de quatre ans, tu n'es pas très branché technologie. tant que ça appelle et que ça envoie des messages, tu te fous pas mal de la marque. 18. ton casier judiciaire est une fierté personnelle. 19. tu aurais aimé être footballer, tu aurais voulu avoir la force mentale de te lancer là-dedans et de te donner une chance. tu as toujours un ballon pas très loin de toi. 20. tu te ronges les ongles. tout le temps. sans arrêt. jusqu'au sang.

01. AS-TU DÉJÀ EU DES DÉMÊLÉS AVEC LA JUSTICE? SI OUI, POURQUOI? ▪ Vols, cambriolage, jeux illégaux, drogue, violence.. Trop de choses qui m'ont conduit plus d'une fois en cellule. J'ai même déjà fait plusieurs séjours en prison. Pas assez de lumière à mon goût !
02. TON CASIER JUDICIAIRE EST-IL VIERGE? ▪ Des mauvaises décisions qui s'enchainent. Des conneries toujours plus grosses. Un casier judiciaire qui s'allonge. Rien de très flatteur...
03. MENS-TU SOUVENT? Ma vie n'a rien de joyeux. C'est plus simple de mentir pour ne pas attirer la pitié dans les yeux des autres. Je mens aussi souvent que je respire. Une seconde nature...
04. QUE PENSES-TU DE LA JUSTICE AMÉRICAINE? ▪ Rien. Absolument rien. Toujours les mêmes qui s'en sortent grâce à un gros chèque de papa.
05. AS-TU CONFIANCE EN LA POLICE AMÉRICAINE POUR TE PROTEGER? ▪ Disons que je suis plutôt le genre de mec que la police va essayer d'arrêter et non pas protéger.




the great shipwreck of life ¦
PSEUDO/PRÉNOM ▪ day dream ÂGE IRL ▪ 22. PAYS ▪ France. OÙ AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM? ▪ Bazzart  I love you . FRÉQUENCE DE CONNEXION ▪ tous les jours. AVIS/COMMENTAIRES SUR LE FORUM ▪ parfait    CRÉDITS ▪ tumblr. UN DERNIER MOT D'AMOUR ▪  


Dernière édition par Connor Hawkins le Dim 27 Mar - 15:49, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (connor) bird set free   Ven 25 Mar - 22:24




syndrome borderline : un trouble de la personnalité caractérisé par une instabilité émotionnelle prononcée. une personne souffrant d'un trouble de la personnalité borderline oscille entre un comportement d'adulte et un comportement semblant enfantin. ils ont une tendance à réagir plus intensément que les autres à des niveaux de stress moindres.


toujours au mauvais endroit au mauvais moment. les galères. les conneries. les bastons. c’est ton quotidien. ta vie est rythmée par ces aléas. depuis toujours. tu ne contrôles rien. tu te laisses guider par tout ça sans trop chercher à t’en sortir. tu es habitué. plus rien ne te surprend. tu es un aimant à problèmes. ta vie n’a jamais rien eu d’un compte de fées. mère alcoolique et suicidaire. père démissionnaire et absent. trois petites soeurs dont tu as dû t’occuper. trop tôt. trop jeune. aucun regret mais de la rancoeur. ta mère qui n’a pas su faire la seule chose que tu lui avais demandé. un jour les services sociaux ont débarqué. tu as hurlé de rage. tu as jeté les cadres par terre. le salon ressemblait à un champ de bataille en moins de cinq minutes. tu en es venu aux mains avec la blondasse en tailleur. elle est venue vous séparer. toi et tes soeurs. ta mère qui vire, ça tu t’en fous. elle n’est qu’une ombre au tableau. un déchet qui se contente de faire tâche sur le canapé du salon. vous êtes mis en famille d’accueil. tu ne les verras plus. tu ne t’occuperas plus d’elles. vous n’êtes plus une famille. à cause de ta mère, cette femme qui n’a pas su faire profil bas, qui n’a pas réussi à cacher son incompétence. tu aurais pu continuer à t’occuper de tes soeurs. tu aurais pu laisser ta mère crever sur le canapé sans aucun regret. mais non. ce jour-là n’a été que le début des emmerdes. quarante-trois familles d’accueil en moins de huit ans. tu es le genre de mec à ne pas savoir rester tranquille, à ne pas te tenir loin des conneries. tu ne les fuis pas. tu les créés. vol de voiture. trafic de drogue. incendie volontaire. bagarres à répétition. prison juvénile. kidnapping. complice de meurtre. délit de fuite. tu vis grâce à cette adrénaline. tu refuses de te laisser une chance de t’en sortir. une vie tranquille et posée ce n’est pas pour toi. pourtant tu as eu plusieurs occasions de briller. un club de foot qui t’a proposé de les rejoindre. une maison de disque qui t’a remarqué. des dossiers de candidature à l’université que tu as rempli mais jamais envoyé. tu ne mérites pas d’avoir une belle vie. tu es condamné à vivre comme tu l’as toujours fait. seul. dans la rue. avec ton paquet de clopes et ton ballon de foot. tu es intelligent. tu aurais pu faire de grandes études. pendant un temps tu étais passionné de lecture. la grande littérature. anglaise et française. mais un jour tu as fermé tes bouquins. pour toujours. inutile. sans avenir. tu es coupable de beaucoup trop de choses pour t’en sortir. tu es le bad boy qui fait craquer. tes yeux bleus t’ont sorti de pas mal de situation. tu n’es jamais tombé amoureux. l’amour ça ne t’intéresse pas. tu n’y crois pas. le sexe c’est tout ce qui compte. quelques sensations physiques, un plaisir partagé, rien de plus. tu n’as que ça à offrir de toute façon. tu n’es pas quelqu’un à aimer mais plutôt à fuir. tu as un casier judiciaire plus long que ton ton CV. ta vie c’est un boulet que tu traines. tu essayes de garder la tête au dessus de l’eau. difficilement. aujourd’hui tu ne vis pas tu survis. tu te bats tous les jours contre toi-même. contre cette maladie qui te bouffe la vie. un trouble borderline qu’ils disent. ils l’ont diagnostiqué quand tu as été placé dans ta première famille d’accueil. un mal-être constant. un sentiment de ne pas rentrer dans les cases de la société. une envie perpétuelle de te faire du mal car tu ne mérites pas de vivre. des idées noires. des envies suicidaires. tu ne te rends pas bien compte de la limite entre le bien et le mal. la frontière est trop fine, inexistante en fait pour toi. trop franc. trop sec. tu dis ce que tu penses. tu te soucies très peu de l’impact que tes mots ont sur les autres. tu ne t’en rends pas compte. ce qui relève du bon sens pour les autres s’avère incompatible avec ton trouble. tous tes sentiments sont amplifiés. tu ne contrôles rien. encore une fois tu subis. tes crises de colère sont extrêmes. tu en viens à casser tout ce qui t’entoure, à tomber dans une rage folle que tu ne sais pas calmer. tes sentiments sont multipliés. tu t’attaches comme jamais à une personne ou tu la haïras toute ta vie. il y a très peu d’entre deux. c’est blanc ou noir. il n’existe pas d’autres couleurs sur ta palette. tu succombes à tous les vices possibles et inimaginables. tu as aucune notion de danger. tu n’as pas peur. sauter d’un pont te semble anodin tout comme te mutiler jusqu’au sang. drogue. alcool. boulimie. tabac. tu n’as aucune limite. une consommation abusive qu’ils disent. tu t’en fous. tu ne comptes pas les verres, les cigarettes. tu te contentes de respirer et de te réveiller chaque matin. tu essayes de trouver un plaisir quelconque dans tout ça. il a fallu que tu grandisses. que tu assumes certaines responsabilités. tu t’es battu pour récupérer la garde de tes soeurs. sans succès. pourquoi ils te les refileraient alors que tu es incapable de t’occuper de toi ? tu as essayé d’avoir une situation stable. le lycée. le diplôme de fin d’études, tu l’as eu. tu ne sais pas comment mais le principal c’est que tu sois sorti avec. mais les études n’ont jamais été faites pour toi. tu n’es pas intello. tu n’arrives pas à te concentrer plus d’une heure. ton cerveau est toujours en réflexion. tout. rien. tu ne t’arrêtes jamais de réfléchir. ça carbure à deux cents kilomètres heure. tu as essayé. tu ne voulais pas finir ignorant. tu t’es dit que c’était l’occasion de rentrer enfin dans une case. ressembler aux autres. ne pas être différent. après le lycée, la logique c’est la fac. quand certains rêvent de l’Ivy League et bavent devant les locaux de Princeton, toi tu t’es contenté de faire le minimum. tu as intégré l’université publique de la banlieue de New York. elle ne fait même pas partie du top 200 des universités nationales. les diplômes là-bas ne valent pas grand chose mais l’avantage c’est qu’ils ne sont pas très regardants lors de l’inscription. alors que tu aurais pu envoyer ton dossier à de grandes universités, tu t’es contenté du médiocre et d’aller là-bas. ta vie étudiante a duré exactement trois mois et six jours. tu n’as pas réussi à tenir. pas de motivation. pas d’envie. rien ne te retenait là-bas. rien ne te poussait à changer de comportement pour te donner à fond dans les études. alors tu n’y es pas resté. de toute façon tu as passé probablement plus de temps dans le bureau du doyen que dans les amphithéâtres. en seulement trois mois, tu as eu le temps d’être à l’origine de la mise en liberté des lapins du labo de science, de l’incendie qui a ruiné le restaurant universitaire, du kidnapping de la reine du bal d’hiver et du renvoi de deux professeurs. non la vie universitaire n’était définitivement pas faite pour toi. alors tu es redevenu ce que tu étais avant. personne. un gars qui déambule dans les rues de Philadelphie sans but précis. tu sais que tu n’as pas le choix, tu dois gagner de l’argent pour ne pas finir sous les ponts. c’est compliqué de survivre sans fric. te voilà à présent le cul entre deux jobs, à essayer de remplir tes poches misérablement sans vraiment chercher à faire dans la légalité. ta vision du bien et du mal est floue. tu ne cherches pas à savoir. tu vis à l’instant. en général tu ne te fais pas choper. ton dernier voyage dans le milieu carcéral remonte à un moins d’un an. tu t’es fait attraper pour vol. tu as pris pour un an. tu as essayé de t’échapper ce qui a ajouté six mois à ta peine. de toute façon tu n’es pas un mec bien. tu le sais. tu souris rarement. tu jures plus que nécessaire. tu es dans un danger pour les personnes qui t’entourent. ta maladie t’empêche d’avoir une vie normale et peut-être que c’est mieux que tu sois seul. loin des autres. tu te démerdes comme tu peux pour gérer tes problèmes. tu ne fais confiance à personne. c’est aussi simple.


Dernière édition par Connor Hawkins le Ven 25 Mar - 23:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (connor) bird set free   Ven 25 Mar - 22:24

Tomo
Bienvenue et bon courage
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (connor) bird set free   Ven 25 Mar - 22:27

j'adore le prénom sutton I love you
merci pour l'accueil et il faut qu'on discute du lien dont tu as parlé dans la partie invité
Revenir en haut Aller en bas

¦ statements : 159
¦ pseudo : spectrum.
¦ faceclaim : ashley benson.
¦ copyright : © hepburns.
¦ activity : personal investigator.
¦ playlist : the weeknd, high for this ■ lana del rey, religion ■ foals, albatross ■ alt-j, hunger of the pine.

GHOST AROUND ▪
âge : twenty-four yo.
mates' book :
availability : all free.

MessageSujet: Re: (connor) bird set free   Ven 25 Mar - 22:56

Bienvenue parmi nous. I love you Par contre, les initiales ne sont normalement pas autorisées dans les pseudos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (connor) bird set free   Ven 25 Mar - 22:58

je ne suis pas encore passée par le règlement c'est de ma faute
c'est rectifié I love you

est-ce possible de me réserver louis tomlinson s'il vous plait ?
Revenir en haut Aller en bas

¦ statements : 280
¦ pseudo : dreams' paradise.
¦ faceclaim : alycia debnam-carey.
¦ copyright : burning bridges.
¦ activity : barmaid.
¦ playlist : road trippin' (red hot).

GHOST AROUND ▪
âge : twenty three yo.
mates' book :
availability : free.

MessageSujet: Re: (connor) bird set free   Ven 25 Mar - 23:17

Bienvenue sur SOGTJ I love you
Bon courage pour la rédaction de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

¦ statements : 159
¦ faceclaim : jack falahee.
¦ copyright : avatar (c) january blues — signature (c) anaëlle ○ (gifs) tumblr — (citation) happiness, iamx.
¦ activity : doctorant en cliodynamique □ interne au parti démocrate □ blogger anarchiste sous couvert d'anonymat.
¦ love interest : coureur de caleçons □ victime de la folie des hommes.
¦ playlist : bunsen burner, cuts □ no church in the wild, kanye west □ house of the rising sun, the animals.

GHOST AROUND ▪
âge : vingt-six ans.
mates' book :
availability : (0/3)

MessageSujet: Re: (connor) bird set free   Sam 26 Mar - 8:32

Welcome here

_________________
MACHINE À BONHEUR.

staring blank at my screen, waiting for a sign, waiting for a smile to come to me, happiness. every day the news is death, you power-drunk fuckers are filling my head with despair, not happiness. {...}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (connor) bird set free   Dim 27 Mar - 15:52

merci I love you
Revenir en haut Aller en bas

¦ statements : 159
¦ pseudo : spectrum.
¦ faceclaim : ashley benson.
¦ copyright : © hepburns.
¦ activity : personal investigator.
¦ playlist : the weeknd, high for this ■ lana del rey, religion ■ foals, albatross ■ alt-j, hunger of the pine.

GHOST AROUND ▪
âge : twenty-four yo.
mates' book :
availability : all free.

MessageSujet: Re: (connor) bird set free   Dim 27 Mar - 19:26


welcome!

MON AVIS J'aime bien le côté à la dérive du personnage. Amuses-toi bien sur le forum!

L'équipe de SOGTJ te souhaite officiellement la bienvenue sur le forum, tu es désormais validé ! Pour commencer, tu pourras aller lire ou relire les annexes en cas de besoin. Si jamais tu en as envie, c'est par ici que tu pourras créer un ou plusieurs scénarii pour ton personnage. Et surtout, penses à aller recenser ton emploi ou études, mais aussi d'aller faire ta demande de logement. Et bien sûr, n'oublies pas d'aller te trouver des amis. Tu auras également la possibilité de profiter des jeux/flood entre tes rps. Surtout, amuses-toi bien parmi nous et en cas de question, n'hésites surtout pas à contacter le staff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (connor) bird set free   

Revenir en haut Aller en bas
 

(connor) bird set free

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
□ smile, or go to jail! :: let's get to scooping :: smile, or go to jail :: paperasse-